Accueil

Inscriptions

Hébergement

Programme

Newsletter

Monaco Age Oncologie

Cours Francophone d'Oncogériatrie

La septième édition du Monaco Age Oncologie, Cours Francophone d’Oncogériatrie, se tiendra du 14 au 15 mars 2019 à l’Hôtel Méridien Beach Plaza de Monaco.

Cette rencontre, à laquelle participent de nombreux oncologues et gériatres, met l’accent sur l’amélioration des traitements et des soins en oncologie destinés aux personnes âgées.

Sous le Haut Patronage de S.A.S le Prince Albert II de Monaco

Avec le parrainage de:

Il est Directeur de l’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon et Vice-Doyen de l’UFR de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux. Le Pr Freyer enseigne également les sciences humaines et sociales à l’Université Claude Bernard Lyon-I et dirige une équipe de recherche sur le développement des nouveaux agents anticancéreux (EMR 3738, UFR Lyon-Sud), en lien avec la plateforme d’essais de phase 1 CLIP du CH Lyon-Sud. Le Pr Gilles Freyer est également Past-President du groupe GINECO (Groupe d’Investigateurs Nationaux pour les Etudes des Cancers de l’Ovaire) qui rassemble les cancérologues français intéressés par l’évaluation des thérapeutiques dans les cancers gynécologiques. Pr Gilles Freyer est l’auteur de 110 publications internationales, d’ouvrages spécialisés en Sciences Humaines et Sociales pour le premier cycle des études de santé, d’ouvrages grand public (Faire Face au Cancer, Odile Jacob, Paris, 2008 et L’après-Cancer, Hachette, 2011, avec M. Cymes), et d’une tribune intitulée: « Euthanasie, la bonne mort qui anesthésie les consciences » dans le journal Libération, rubrique Rebonds, mars 2013.

×

Elle est représentante nationale de la SIOG en France. Elle est présidente de l’espace éthique gériatrie, groupe de réflexion autour des décisions difficiles chez la personne âgée malade. Elle est chargée d’enseignement à la Faculté de Médecine au sein de l’Université Nice Sophia Antipolis où elle est responsable pédagogique du DU d’oncogériatrie.

×

Son activité principale est basée sur la prise en charge des chimiothérapies ambulatoires de la cancérologie générale avec une place privilégiée pour les hémopathies malignes hors leucémies aigues.

×

Il développe avec ses équipes la thématique numérique pour la Santé et l’Autonomie avec la création de plateformes d’évaluation et d’expérimentation dédiées à ces aspects, et regroupées au sein du centre d’Innovation et d’Usages en Santé. Il mène une action nationale dans ce contexte numérique et silver eco au sein de France Silver Eco (FSE) dont il est 1er vice-président. Par ailleurs, il est impliqué en recherche en biologie moléculaire aux côtés du Pr Eric Gilson au sein de l’Institut de recherche cancer et vieillissement de Nice (IRCAN, centre de recherche université/INSERM/CNRS). Par ailleurs, il est adjoint au Maire de Nice, Délégué à la Santé, à la prévention et à l’accompagnement de la perte d’autonomie, et conseiller métropolitain, en charge depuis avril 2014 des sujets liés à la santé, la prévention et l’autonomie.

×

Médecin investigateur dans de nombreux protocoles internationaux de recherche clinique en oncologie et en Oncogériatrie, elle est également membre fondateur du GEPOG (Groupe d’Echanges et de Pratiques en OncoGériatrie) en 2005, Présidente du réseau ville- hôpital Oncageoise à destination des patients âgés de + 75 ans atteints de cancers (2008). Dr Carola est Trésorière de la Sofog (Société Francophone d’Oncogériatrie) et co-organisatrice des journées annuelles de la Sofog. Elle est membre de l’International Society of Geriatric Oncology (SIOG), du Comité de rédaction de la Lettre du cancérologue, référente en oncogériatrique et médecin coordinateur de l’UCOG de PICARDIE (GHPSO/CHU d’AMIENS). Investigateur Coordinateur Etude OLD 07 : GERCOR-GEPOG 2007 – Etude de cohorte prospective multicentrique ouverte : élaboration d’une échelle prédictive de la faisabilité de la chimiothérapie chez les patients de 75 ans et plus atteints de cancer du sein, colorectal ou de l’ovaire. De Carola est aussi enseignante au DIU d’oncohématogériatrie Paris V-VI depuis 2005, pilotée par Professeur Jean-Pierre LOTZ.

×

Pr Pivot s’est orienté vers des études de médecine à l’université de Nice où il a obtenu son diplôme en oncologie médicale, il a ensuite souhaité enrichir son cursus d’un diplôme de pharmacologie à l’université de Paris et de Marseille pour élargir son champs de compétence. Pr Pivot a débuté sa carrière comme adjoint au Service de Pathologie du sein de l’Institut Gustave Roussy à Paris orientant ainsi d’une certaine façon sa carrière puisqu’il a fait du cancer du sein son domaine de prédilection et son combat. Plus tard il a rejoint le Centre Antoine Lacassagne, le centre de lutte contre le cancer de Nice a travaillé comme Chef du pôle cancérologie au Centre Hospitalier Régional et Universitaire de Besançon avant d’être nommé, en 2017, Directeur Général du Centre Paul Strauss et Administrateur de l’Institut Régional du Cancer à Strasbourg. Pr Pivot a notamment fait partie du comité français de l’Affsps, c’est aussi un membre actif de l’institut National de la Recherche Scientifique Médicale –INSERM- mais aussi le directeur médical de l’Institut Régional Fédératif du Cancer. Il est également responsable de l’organisation de la recherche sur le cancer du sein à l’Institut National du Cancer, L’INCa.

×

En plus de son intérêt pour les soins de support et le cancer du sein, il a contribué à la conception et la mise en œuvre d’essais cliniques chez des patients âgés pour répondre aux besoins de l’oncologie gériatrique en répondant aux besoins d’une population de plus en plus vieillissante. En plus de son poste actuel de membre du directoire du Genolier Cancer Center en Suisse, Pr Aapro est membre du Comité exécutif de la Société Internationale d’Oncologie Gériatrique, la SIOG., de l’Ecole Européenne d’Oncologie (ESO) et de l’European CanCer Organisation (ECCO). Il fut Directeur du Département de Médecine et Radio-Oncologie de l’Institut Européen d’Oncologie de Milan en Italie, consultant de la division d’oncologie de l’Hôpital Universitaire de Genève en Suisse, et “fellow” à l’Arizona Cancer Center aux Etats Unis. Pr Aapro a entre autres été membre du conseil de l’Organisation Européenne pour la Recherche et le Traitement du Cancer (EORTC), ancien président de l’Association pour la Multinationale Supportive Care in Cancer (MASCC) et est Président d’Honneur de l’Association Francophone de Soins Oncologique de Support (AFSOS ). Au Royaume-Uni il a servi comme expert pour leMedical Research Council. En Chine et au Japon il participe au conseil des Sociétés de Traitement de Support. En France l’Institut National du Cancer (INCa) et bien d’autres organisations lui ont demandé son avis. Pr Aapro fut honoré du prix BJ Kennedy par l’ASCO pour son dévouement, son excellence scientifique en oncologie gériatrique, son leadership exceptionnel et ses travaux scientifiques d’une importance majeure dans son domaine. En plus de sa carrière internationale et son investissement dans la recherche, le Pr Matti Aapro a enrichi la littérature médicale de centaines de publications. Il est rédacteur en chef de Critical Reviews in Oncology & Hematology, ancien rédacteur adjoint de la revue Annals of Oncology et toujours membre de la section de gériatrie et du comité de rédaction de The Oncologist. Il est enfin le rédacteur en chef fondateur du JGO ( Journal of Geriatric Oncology ).

×

Il détient également une HDR (UVSQ) et un diplôme de management et d’économie de la santé (Bocconi University, Milan).

Il est très impliqué en recherche clinique en sénologie et en oncogériatrie tant au niveau national (ancien président du groupe GERICO/Unicancer, UCBG) qu’international (président du Breast Cancer Group BCG/EORTC, Cancer in the Elderly Task Force/EORTC, Breast International Group/BIG, EBCTCG/Oxford).

Il co-anime l’UCOG Paris Ouest (Curie/HEGP). Il a participé à la création de l’intergroupe de recherche en oncogériatrie DIALOG (GERICO/UCOG) labellisé par l’INCa en juillet 2014 ; il en est le président depuis 2017.

Il est l’auteur de plusieurs articles dans des revues à comité de lecture comme JAMA, Lancet Oncol, J Clin Oncol, Annals Oncol, Eur J Cancer. Il est membre du comité éditorial du J Geriatric Oncol. Il est membre actif de l’ASCO et de l’ESMO. Il est ancien président de la Société Internationale d’Onco Gériatrie SIOG dont il co-organise l’International Course in Geriatric Oncology (Treviso) avec l’Università Cattolica del Sacro Cuore depuis 2014.

×

Elle a été et est l’investigatrice principale de plusieurs études dédiées à la personne âgée dans les domaines du cancer de l’ovaire, du cancer du sein, de l’observance médicamenteuse, etc.

×

Il est titulaire d’une Thèse de Doctorat en Sciences de la Vie et la Santé (2002) intitulée
“ Evaluation médico-économique des thérapeutiques innovantes. Approche pragmatique appliquée en Oncologie et Hématologie ” et de l’Habilitation à Diriger des Recherches obtenue en 2005.
Il est auteur ou co-auteur de nombreuses publications dans le domaine de la médico-économie appliquée en cancérologie, mesurant l’impact de l’innovation thérapeutique et de l’organisation des soins. Il a été membre élu du Conseil Scientifique de l’Université de Franche-Comté de 2008 à 2016.

Sur le plan hospitalier, il s’est largement impliqué dans l’organisation régionale de la cancérologie en Franche-Comté, notamment sur l’organisation et l’évaluation de la prise en charge thérapeutique.
Après avoir été Chef du Pôle Pharmaceutique de 2007 à 2015, il préside depuis 2015 Commission Médicale d’Etablissement du CHU de Besançon. Il préside également la Conférence Nationale des Pharmaciens de CHU depuis 2012.

Sur le plan national, il a participé au Groupe Technique des Médicaments d’Oncologie et Hématologie (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), au groupe d’experts sur bon usage des médicaments anti-cancéreux (Institut National du Cancer), et au Comité National de Recherche Clinique en Cancérologie (Institut National du Cancer). Récemment, il a contribué au rapport « Les Produits de Santé à l’hôpital » (FHF, 2015) et participe actuellement au groupe d’experts « Evaluation de l’usage en vie réelle du médicament » (Mission Polton-Begaud, Ministère de la santé, 2016).

×

Ses activités principales sont essentiellement centrées sur les soins en cancérologie, la recherche clinique dans le domaine des cancers gynécologiques et mammaires, testiculaires, ORL et des sarcomes ; il exerce également dans les domaines de la prise en charge des tumeurs rares de l’adulte (tumeurs ovariennes et tumeurs du placenta), de l’intensification thérapeutique des tumeurs testiculaires et ovariennes de mauvais pronostic et enfin l’activité d’enseignement dans le cadre de plusieurs Diplômes Etudes Spécialisés. En plus de son poste actuel, le Professeur Lotz est Président du Conseil Scientifique Permanent de l’APREC (Alliance pour la Recherche en Cancérologie), membre du Bureau du Collège National des Enseignants en Cancérologie, membre du Board Européen des Enseignants de Cancérologie et Membre de la cellule « enseignement » de l’Institut National du Cancer. Professeur Lotz fait également partie de Sociétés Savantes, comme : American Society of Clinical Oncology, American Association for Cancer Research, European Blood and Bone Marrow Transplant Group, Société Française du Cancer, Société Française d’Onco-Gériatrie et Société Française de Greffe de Moelle et de Thérapie Cellulaire.

×

Cécile ORTHOLAN est titulaire notamment d’une thèse de science en biologie moléculaire, et d’un DIU d’oncogériatrie. Elle a publié de nombreux articles dans le domaine de l’oncogériatrie concernant la prise en charge des cancers du sein, ORL, du canal anal/rectum et de la prostate. Elle est investigateur principal d’un essai d’oncogériatrie ORL.

Par ailleurs, elle est impliquée à la faculté de Nice Sophia Antipolis dans l’enseignement de la méthodologie statistique et de la lecture critique d’article.

×

Le Docteur Paillaud est diplômé d’Etudes spécialisées en Rhumatologie et diplômé d’Etudes spécialisées complémentaires en Gériatrie et d’un diplôme d’études appliquées en biologie du vieillissement. Elle a débuté sa carrière professionnelle en tant que praticien hospitalier à l’APHP (Assistance Publique Hôpitaux de Paris) et vice-présidente du réseau gériatrique Ville hôpital dans le Val de Marne, a poursuivi son parcours en étant Professeur Universitaire et est maintenant Chef du Département de médecine interne et de gériatrie du groupe hospitalier Henri Mondor à l’APHP et présidente de la Société Francophone d’OncoGériatrie.

×

Le Docteur Yoann Pointreau exerce en oncologie radiothérapie dans l’ ILC (Institut inter-régionaL de Cancérologie) Centre Jean Bernard-Clinique Victor Hugo, Le Mans et comme Praticien attaché au CHRU Bretonneau de Tours principalement pour la prise en charge des tumeurs des voies aérodigestives supérieures, mammaires et digestives.

Il pratique à la fois les traitements systémiques (chimiothérapies, thérapies ciblées) et la radiothérapie y compris les plus innovantes en termes de modulation d’intensité et de stéréotaxie.

Le Docteur Yoann Pointreau est également investi dans la recherche clinique notamment dans les cancers ORL (où il est parfois investigateur principal) et du sein.

Il est titulaire d’un MASTER II et d’une thèse de science. Il est auteur ou co-auteur de plus de 80 publications référencées.

Il est impliqué dans le milieu associatif en ayant été président de la Société Française des jeunes Radiothérapeutes Oncologues (SFjRO), Président-fondateur de l’Association Tourangelle des Internes et Chefs de clinique en Cancérologie (ATICC), membre du conseil d’administration et trésorier de l’AFCOR, membre du conseil d’administration du GORTEC et plus récemment président-fondateur du COLib (Club des Oncologues Libéraux) et Vice-président Recherche du SNRO.

×

Ancien Interne des Hôpitaux de Nice, chef de clinique, hématologiste des hôpitaux, puis Professeur des Universités en Médecine Interne, il exerce depuis 15 ans dans le domaine gériatrique et celui des troubles cognitifs. Responsable de la coordination du maintien au domicile en Principauté, il s’est particulièrement orienté vers l’évaluation de la fragilité à domicile, et la prévention du déclin cognitif. Il dirige le Centre Mémoire et l’unité de recherche Clinique du Département de Gériatrie, où son équipe est impliquée dans le diagnostic précoce des troubles cognitifs, l’évaluation gérontologique, les nouvelles technologies, la technique de l’eye-tracking appliquée à l’exploration de l’empathie et des émotions afin de tenter une remédiation.

×

Après avoir suivi des études médicales au sein de l’Université de Nantes, Pierre Soubeyran a poursuivi son cursus à Bordeaux où il obtient son diplôme en médecine de l’Université de Bordeaux, en 1989. Il est ensuite Chef de clinique Assistant jusqu’en 1992, puis Médecin spécialiste des CLCC de 1993 à 2006 avant d’être Coordonnateur du groupe Hématologie, puis Coordonnateur de la Recherche Clinique au sein de l’Institut Bergonié. Professeur Pierre Soubeyran a plus de 25 publications récentes à son actif traitant du cancer.

×

Il est depuis 2008 le Président du Conseil d’Administration du Centre Scientifique de Monaco, l’agence de la recherche scientifique en Principauté de Monaco. Le Centre Scientifique de Monaco intègre, sur le même site situé sur le port de Monaco, des activités de recherche fondamentale regroupées au sein de trois départements, un département de biologie marine, un département de biologie polaire et un département de biologie médicale. L’objectif de ce département est d’assurer le lien entre la recherche médicale fondamentale et les applications cliniques dans des domaines majeurs comme le cancer, l’immunité et certaines maladies génétiques.

×

Il est également, Président du CNU de cancérologie, Directeur des Affaires Médicales de l’Institut Universitaire du Cancer Toulouse-Oncopole et membre du CA et trésorier de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire.Son activité principale est la pathologie mammaire, il est l’ancien responsable du groupe sein d’Unicancer et des programmes Pegase et PACS.

×

Il est Directeur de l’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon et Vice-Doyen de l’UFR de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux. Le Pr Freyer enseigne également les sciences humaines et sociales à l’Université Claude Bernard Lyon-I et dirige une équipe de recherche sur le développement des nouveaux agents anticancéreux (EMR 3738, UFR Lyon-Sud), en lien avec la plateforme d’essais de phase 1 CLIP du CH Lyon-Sud. Le Pr Gilles Freyer est également Past-President du groupe GINECO (Groupe d’Investigateurs Nationaux pour les Etudes des Cancers de l’Ovaire) qui rassemble les cancérologues français intéressés par l’évaluation des thérapeutiques dans les cancers gynécologiques. Pr Gilles Freyer est l’auteur de 110 publications internationales, d’ouvrages spécialisés en Sciences Humaines et Sociales pour le premier cycle des études de santé, d’ouvrages grand public (Faire Face au Cancer, Odile Jacob, Paris, 2008 et L’après-Cancer, Hachette, 2011, avec M. Cymes), et d’une tribune intitulée: « Euthanasie, la bonne mort qui anesthésie les consciences » dans le journal Libération, rubrique Rebonds, mars 2013.

×