Présentations en ligne

Jeudi 14 mars 2019

09h00 – 09h30 – Salle PlĂ©niĂšre

SÉANCE INAUGURALE & LECTURE : LE MÉDECIN TRAITANT, LE PHARMACIEN ET LE CANCÉROLOGUE

  • P. Rampal (Monaco), M. Aapro (Genolier, Suisse)

 09h30-11h00 – Salle PlĂ©niĂšre

PRÉHABILITATION / RÉHABILITATION

Modérateurs : R. Boulahssass (Nice), C. Falandry (Lyon), O. Guérin (Nice)

❚ PrĂ©habilitation

  • C. Falandry (Lyon)

❚ RĂ©habilitation AmĂ©liorĂ©e AprĂšs Chirurgie : l’ñge est-il un facteur limitant ?

  • E. Lambaudie (Marseille)

❚ RĂ©habilitation : KinĂ©sithĂ©rapie versus activitĂ© physique

  • A. Marteu (Nice), F. Chorin (Nice)

09h30–10h30 – Salle 1

OPTIMISATION DE L’USAGE DES G-CSF : NOUVEAUTÉS EN 2019

Modérateur : G. Freyer (Lyon)

❚ En faveur des G-CSF Ă  longue durĂ©e d’action

  • G. Freyer (Lyon)

10h30-11h00 – Salle 1

LECTURE : AVANCÉES THÉRAPEUTIQUES DANS LA PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L’OVAIRE MÉTASTASÉ

  • P. Pautier (Villejuif)

Avec le soutien institutionnel de Clovis Oncology France


11h30-12h30 – Salle 1

SESSION HÉMATOLOGIE : “PATIENT ÂGÉ, TRAITEMENT JEUNE”

Modérateurs : G. Garnier (Monaco), F. Peyrade (Nice)

❚ LeucĂ©mie : quelles limites ?

  • H. Dombret (Paris)

❚ Autogreffe : plus de limite !

  • L. Gastaud (Nice)

14h00 – 15h30 -Salle PlĂ©niĂšre

CONTROVERSE : DOIT-ON TRAITER LES CANCERS DES SUJETS TRÈS ÂGÉS ?
GÉRIATRES VS ONCOLOGUES

Modérateurs : O. Guérin (Nice), P. Soubeyran (Bordeaux)


14h00 – 15h30 – Salle 1

PARTICULARITÉS PHARMACOLOGIQUES ET CONSEILS DE BON USAGE

Sous le parrainage de la SoFOG

  • E. De Guillebon (Paris), B. Blanchet (Paris), M. Tod (Lyon), A. Bellesoeur (Paris)

❚ CDK 4/6 inhibiteurs

❚ Inhibiteurs de PARP

❚ ImmunothĂ©rapie anti PD(l)1


15h30-16h30 – Salle PlĂ©niĂšre

CANCERS BRONCHIQUES : LES INNOVATIONS PEUVENT-ELLES BÉNÉFICIER AUX SUJETS ÂGÉS ?

Modérateur : S. Couraud (Lyon)

❚ L’immunothĂ©rapie est-elle une innovation pour les personnes ĂągĂ©es ?

  • L. Greillier (Marseille)

❚ L’évolution des traitements standards (chimiothĂ©rapie et radiothĂ©rapies) est-elle une innovation pour les personnes ĂągĂ©es ?

  • E. Quoix (Strasbourg)

❚ Les cibles oncogĂ©niques sont-elles une innovation pour les personnes ĂągĂ©es?

  • S. Couraud (Lyon)

15h30-16h30 – Salle 1

PRIX TEVA MARGUERITE ONCOLOGIE : PRÉSENTATION DU PROJET LAURÉAT (CHU D’AMIENS, UCOG PICARDIE / SERVICE D’ONCOLOGIE MÉDICALE) : «MONSHERIF© AU SERVICE DE L’OBSERVANCE DES SUJETS ÂGÉS (OBSAGE)»

❚ PrĂ©sentation du projet laurĂ©at «MONSHERIF© au service de l’OBservance des Sujets ÂgĂ©s (OBSAGE)»

  • G. Bonnet (Amiens)

Avec le soutien institutionnel de Teva


17h00 – 19h00 – Salle 1

SESSION SoFOG

Modérateurs : P. Caillet (Paris), L. De Decker (Nantes)

❚ Recommandations de la SoFOG pour le traitement du cancer colorectal mĂ©tastatiquedu sujet ĂągĂ©

  • T. Aparicio (Paris)

17h00 – 19h00 –  Salle ZĂ©phyr

PARCOURS DE SOINS DE LA PERSONNE ÂGÉE

Modératrices : V. Tual (Paris), V. Rouffignant (Paris)

❚ L’intĂ©rĂȘt d’un HDJ en oncogĂ©riatrie

  • S. Mebarki (Paris)

❚ Les interactions mĂ©dicamenteuses chez la personne ĂągĂ©e

  • V. Launay-Vacher (Paris)

❚ Education thĂ©rapeutique et myĂ©lome multiple : spĂ©cificitĂ© chez la personne ĂągĂ©e

  • B. Blandin (Monaco), C. Bona (Monaco)

Vendredi 15 mars 2019

08h00-09h30 – Salle ZĂ©phyr

COMMISSION UCOG DE LA SoFOG

Modérateurs : E. Dorval (Tours) , V. Bourcy (Nantes), G. Albrand (Lyon), L. Mourey (Toulouse)

❚ Formations continues organisĂ©es par les UCOG : enquĂȘte nationale

  • L. Mourey (Toulouse)

❚ MOOC en oncogĂ©riatrie

  • L. Mourey (Toulouse)

❚ Affiche nationale en oncogĂ©riatrie : Ă©valuation du dĂ©ploiement et suite de la communication sur les symptĂŽmes d’alerte

  • V. Bourcy (Nantes)

❚ Fiche standardisĂ©e EGP : enquĂȘte nationale

  • G. Albrand (Lyon)

❚ Suivi post EGP

  • V. Bourcy (Nantes), C. Sauger (Tours)

❚ Quelles propositions d’évolution pour l’oncogĂ©riatrie ?

  • E. Dorval (Tours)

09h30 – 10h00 – Salle PlĂ©niĂšre

CAS CLINIQUE : SPÉCIFICITÉS DU SUJET ÂGÉ ATTEINT DE CANCER DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE THROMBOEMBOLIQUE VEINEUSE

  • C. Falandry (Lyon), L. Bengrine-Lefevre (Dijon)

Avec le soutien institutionnel de LEO Pharma


10h00-11h00 – Salle PlĂ©niĂšre

CANCER COLORECTAL : QUOI DE NEUF ?

Modérateurs : E. François (Nice), P. Rampal (Monaco)

❚ Cancer colorectal : actualitĂ©s en oncogĂ©riatrie

  • E. François (Nice)

❚ Perspectives sur la recherche en oncogĂ©riatrie

  • E. Carola (Senlis)

❚ Qui est Ă©ligible aux traitements oncologiques aprĂšs l’ñge de 80 ans ?

  • T. Cudennec (Boulogne-Billancourt)

09h30-10h30 – Salle 1

CANCER DU SEIN MÉTASTATIQUE, AU-DELÀ D’UN TAXANE CIBLANT LE FUSEAU

Président : E.C. Antoine (Neuilly-sur-Seine)

❚ Que devrions-nous savoir sur le mĂ©canisme d’action des chimiothĂ©rapies ?

  • G. Milano (Nice)

❚ Longues rĂ©ponses : mythe ou rĂ©alitĂ© ?

  • M.A. Mouret-Reynier (Clermont-Ferrand)

❚ ESME : Transposer la survie à la vraie vie

  • W. Jacot (Montpellier)

Avec le soutien institutionnel d’EISAI


09h30-11h00 – Salle ZĂ©phyr

RCP PLURIDISCIPLINAIRE

Modérateurs : G. Freyer (Lyon), E. Paillaud (Paris)

❚ Cas urologie

  • C. Rambaud (Nice)

❚ Cas hĂ©matologie

  • D. Assouan (Amiens)

11h30-12h30 – Salle ZĂ©phyr

RCP CANCERS DE LA FEMME

Modérateur : G. Freyer (Lyon)

❚ Cas sĂ©nologie

  • A. Falk (Nice)

❚ Cas gynĂ©cologie

  • C. Baldini (Nice)

11h30-12h30 – Salle 1

SESSION RADIOTHÉRAPIE : MOINS C’EST MIEUX ?

Modérateurs : C. Ortholan (Monaco), Y. Pointreau (Le Mans)

❚ Cancer de la prostate localisĂ© du sujet ĂągĂ© : quel traitement pour quel patient ?

  • O. Riou (Montpellier)

11h30-12h30 – Salle PlĂ©niĂšre

IMMUNOTHÉRAPIE EN ONCOGÉRIATRIE : QUESTIONS DE PRATIQUES CLINIQUES

Modérateurs : R. Boulahssass (Nice), F. Rousseau (Marseille)

INTRO

❚ Quels algorithmes thĂ©rapeutiques et pour quels patients dans le carcinome rĂ©nal en 2019 ?

  • D. Borchiellini (Nice)

❚ Pseudo- ou Hyperprogression tumorale : comment diffĂ©rencier ? ExpĂ©riences dans le cancer ORL

  • E. Saada-Bouzid (Nice)

Avec le soutien institutionnel de Bristol-Myers Squibb


14h00 – 16h00 – Salle ZĂ©phyr

SESSION MANIPULATEURS : IMAGERIE ET RADIOTHÉRAPIE DE LA PERSONNE ÂGÉE

Présidents : M. Liberatore (Monaco), J.M. Romano (Monaco)
Modérateurs : M. Liberatore (Monaco), G. Quercia (Nice), C. Raffaelli (Nice), J.M. Romano (Monaco)

❚ Exploration scintigraphique non invasive de la maladie coronaire du sujet oncologique ĂągĂ©

  • M. Faraggi (Monaco)

❚ Imagerie des lĂ©sions pariĂ©tales de la vĂ©sicule biliaire

  • J. Audax (Nice), C. Potier (Nice)

14h00-16h00 – Salle PlĂ©niĂšre

IMMUNOTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT ÂGÉ

Modérateur : S. Dalle (Lyon)

❚ ImmunothĂ©rapie dans le traitement du cancer (bases fondamentales)

  • N. Bendriss-Vermare (Lyon)

❚ Principaux dĂ©veloppements dans les tumeurs solides

  • C. Falandry (Lyon)

❚ L’immunothĂ©rapie en HĂ©matologie

  • E. Bachy (Lyon)

 

15h00-16h00- Salle 1

ESSAIS CLINIQUES DE PHASE PRÉCOCE DU SUJET ÂGÉ

Modérateurs : F. Peyrade (Nice), A. Pesce (Monaco)

❚ Etat des lieux des essais cliniques du sujet ĂągĂ©

  • L. Mourey (Toulouse)

❚ Justification clinique et Ă©pidĂ©miologiques des essais aprĂšs 70 ans

  • R. Boulahssass (Nice)

16h30-17h30 – Salle PlĂ©niĂšre

« MON ANESTHÉSISTE FAIT MIEUX QUE VOTRE GÉRIATRE» DÉVELOPPEMENTS ACTUELS

Modérateurs: J.M. Bereder (Nice), M. Chazal (Monaco)

❚ Le point de vue du gĂ©riatre

  • J. Delotte (Nice)

❚ Le point de vue de l’anesthĂ©siste

  • H. Quintard (Nice)

16h30-17h30 – Salle 1

TUMEURS GYNÉCOLOGIQUES APRÈS 70 ANS : SPÉCIFICITÉS DIAGNOSTIQUES ET THÉRAPEUTIQUES

Modératrice : C. Falandry (Lyon)

❚ Prise en charge des tumeurs de l’endomĂštre chez la patiente ĂągĂ©e : l’expĂ©rience du rĂ©seau FRANCOGYN

  • N. Body (Rennes)

16h30-17h30 -Salle ZĂ©phyr

SESSION MANIPULATEURS : IMAGERIE ET RADIOTHÉRAPIE DE LA PERSONNE ÂGÉE

Présidents : M. Liberatore (Monaco), J.M. Romano (Monaco)

Modérateurs: M. Liberatore (Monaco), G. Quercia (Nice), C. Raffaelli (Nice), J.M. Romano (Monaco)

❚ IntĂ©rĂȘt des explorations ultrasonores en gĂ©riatrie aigue : l’expĂ©rience du CHU de Nice

  • N. Azulay (Nice)

❚ Quel pourrait ĂȘtre l’apport de l’utilisation du calcul Monte Carlo comme contrĂŽle de qualitĂ© en routine rĂ©alisĂ© par le TIM, des traitements du cancer par la technique d’arcthĂ©rapie dynamique ?

  • J.F Greffe (Belgique), M.F Tournay (Belgique)

Il est Directeur de l’Institut de CancĂ©rologie des Hospices Civils de Lyon et Vice-Doyen de l’UFR de MĂ©decine Lyon-Sud Charles MĂ©rieux. Le Pr Freyer enseigne Ă©galement les sciences humaines et sociales Ă  l’UniversitĂ© Claude Bernard Lyon-I et dirige une Ă©quipe de recherche sur le dĂ©veloppement des nouveaux agents anticancĂ©reux (EMR 3738, UFR Lyon-Sud), en lien avec la plateforme d’essais de phase 1 CLIP du CH Lyon-Sud. Le Pr Gilles Freyer est Ă©galement Past-President du groupe GINECO (Groupe d’Investigateurs Nationaux pour les Etudes des Cancers de l’Ovaire) qui rassemble les cancĂ©rologues français intĂ©ressĂ©s par l’évaluation des thĂ©rapeutiques dans les cancers gynĂ©cologiques. Pr Gilles Freyer est l’auteur de 110 publications internationales, d’ouvrages spĂ©cialisĂ©s en Sciences Humaines et Sociales pour le premier cycle des Ă©tudes de santĂ©, d’ouvrages grand public (Faire Face au Cancer, Odile Jacob, Paris, 2008 et L’aprĂšs-Cancer, Hachette, 2011, avec M. Cymes), et d’une tribune intitulĂ©e: « Euthanasie, la bonne mort qui anesthĂ©sie les consciences » dans le journal LibĂ©ration, rubrique Rebonds, mars 2013.

×

Elle est reprĂ©sentante nationale de la SIOG en France. Elle est prĂ©sidente de l’espace Ă©thique gĂ©riatrie, groupe de rĂ©flexion autour des dĂ©cisions difficiles chez la personne ĂągĂ©e malade. Elle est chargĂ©e d’enseignement Ă  la FacultĂ© de MĂ©decine au sein de l’UniversitĂ© Nice Sophia Antipolis oĂč elle est responsable pĂ©dagogique du DU d’oncogĂ©riatrie.

×

Son activité principale est basée sur la prise en charge des chimiothérapies ambulatoires de la cancérologie générale avec une place privilégiée pour les hémopathies malignes hors leucémies aigues.

×

Il dĂ©veloppe avec ses Ă©quipes la thĂ©matique numĂ©rique pour la SantĂ© et l’Autonomie avec la crĂ©ation de plateformes d’évaluation et d’expĂ©rimentation dĂ©diĂ©es Ă  ces aspects, et regroupĂ©es au sein du centre d’Innovation et d’Usages en SantĂ©. Il mĂšne une action nationale dans ce contexte numĂ©rique et silver eco au sein de France Silver Eco (FSE) dont il est 1er vice-prĂ©sident. Par ailleurs, il est impliquĂ© en recherche en biologie molĂ©culaire aux cĂŽtĂ©s du Pr Eric Gilson au sein de l’Institut de recherche cancer et vieillissement de Nice (IRCAN, centre de recherche universitĂ©/INSERM/CNRS). Par ailleurs, il est adjoint au Maire de Nice, DĂ©lĂ©guĂ© Ă  la SantĂ©, Ă  la prĂ©vention et Ă  l’accompagnement de la perte d’autonomie, et conseiller mĂ©tropolitain, en charge depuis avril 2014 des sujets liĂ©s Ă  la santĂ©, la prĂ©vention et l’autonomie.

×

MĂ©decin investigateur dans de nombreux protocoles internationaux de recherche clinique en oncologie et en OncogĂ©riatrie, elle est Ă©galement membre fondateur du GEPOG (Groupe d’Echanges et de Pratiques en OncoGĂ©riatrie) en 2005, PrĂ©sidente du rĂ©seau ville- hĂŽpital Oncageoise Ă  destination des patients ĂągĂ©s de + 75 ans atteints de cancers (2008). Dr Carola est TrĂ©soriĂšre de la Sofog (SociĂ©tĂ© Francophone d’OncogĂ©riatrie) et co-organisatrice des journĂ©es annuelles de la Sofog. Elle est membre de l’International Society of Geriatric Oncology (SIOG), du ComitĂ© de rĂ©daction de la Lettre du cancĂ©rologue, rĂ©fĂ©rente en oncogĂ©riatrique et mĂ©decin coordinateur de l’UCOG de PICARDIE (GHPSO/CHU d’AMIENS). Investigateur Coordinateur Etude OLD 07 : GERCOR-GEPOG 2007 – Etude de cohorte prospective multicentrique ouverte : Ă©laboration d’une Ă©chelle prĂ©dictive de la faisabilitĂ© de la chimiothĂ©rapie chez les patients de 75 ans et plus atteints de cancer du sein, colorectal ou de l’ovaire. De Carola est aussi enseignante au DIU d’oncohĂ©matogĂ©riatrie Paris V-VI depuis 2005, pilotĂ©e par Professeur Jean-Pierre LOTZ.

×

Pr Pivot s’est orientĂ© vers des Ă©tudes de mĂ©decine Ă  l’universitĂ© de Nice oĂč il a obtenu son diplĂŽme en oncologie mĂ©dicale, il a ensuite souhaitĂ© enrichir son cursus d’un diplĂŽme de pharmacologie Ă  l’universitĂ© de Paris et de Marseille pour Ă©largir son champs de compĂ©tence. Pr Pivot a dĂ©butĂ© sa carriĂšre comme adjoint au Service de Pathologie du sein de l’Institut Gustave Roussy Ă  Paris orientant ainsi d’une certaine façon sa carriĂšre puisqu’il a fait du cancer du sein son domaine de prĂ©dilection et son combat. Plus tard il a rejoint le Centre Antoine Lacassagne, le centre de lutte contre le cancer de Nice a travaillĂ© comme Chef du pĂŽle cancĂ©rologie au Centre Hospitalier RĂ©gional et Universitaire de Besançon avant d’ĂȘtre nommĂ©, en 2017, Directeur GĂ©nĂ©ral du Centre Paul Strauss et Administrateur de l’Institut RĂ©gional du Cancer Ă  Strasbourg. Pr Pivot a notamment fait partie du comitĂ© français de l’Affsps, c’est aussi un membre actif de l’institut National de la Recherche Scientifique MĂ©dicale –INSERM- mais aussi le directeur mĂ©dical de l’Institut RĂ©gional FĂ©dĂ©ratif du Cancer. Il est Ă©galement responsable de l’organisation de la recherche sur le cancer du sein Ă  l’Institut National du Cancer, L’INCa.

×

En plus de son intĂ©rĂȘt pour les soins de support et le cancer du sein, il a contribuĂ© Ă  la conception et la mise en Ɠuvre d’essais cliniques chez des patients ĂągĂ©s pour rĂ©pondre aux besoins de l’oncologie gĂ©riatrique en rĂ©pondant aux besoins d’une population de plus en plus vieillissante. En plus de son poste actuel de membre du directoire du Genolier Cancer Center en Suisse, Pr Aapro est membre du ComitĂ© exĂ©cutif de la SociĂ©tĂ© Internationale d’Oncologie GĂ©riatrique, la SIOG., de l’Ecole EuropĂ©enne d’Oncologie (ESO) et de l’European CanCer Organisation (ECCO). Il fut Directeur du DĂ©partement de MĂ©decine et Radio-Oncologie de l’Institut EuropĂ©en d’Oncologie de Milan en Italie, consultant de la division d’oncologie de l’HĂŽpital Universitaire de GenĂšve en Suisse, et “fellow” Ă  l’Arizona Cancer Center aux Etats Unis. Pr Aapro a entre autres Ă©tĂ© membre du conseil de l’Organisation EuropĂ©enne pour la Recherche et le Traitement du Cancer (EORTC), ancien prĂ©sident de l’Association pour la Multinationale Supportive Care in Cancer (MASCC) et est PrĂ©sident d’Honneur de l’Association Francophone de Soins Oncologique de Support (AFSOS ). Au Royaume-Uni il a servi comme expert pour leMedical Research Council. En Chine et au Japon il participe au conseil des SociĂ©tĂ©s de Traitement de Support. En France l’Institut National du Cancer (INCa) et bien d’autres organisations lui ont demandĂ© son avis. Pr Aapro fut honorĂ© du prix BJ Kennedy par l’ASCO pour son dĂ©vouement, son excellence scientifique en oncologie gĂ©riatrique, son leadership exceptionnel et ses travaux scientifiques d’une importance majeure dans son domaine. En plus de sa carriĂšre internationale et son investissement dans la recherche, le Pr Matti Aapro a enrichi la littĂ©rature mĂ©dicale de centaines de publications. Il est rĂ©dacteur en chef de Critical Reviews in Oncology & Hematology, ancien rĂ©dacteur adjoint de la revue Annals of Oncology et toujours membre de la section de gĂ©riatrie et du comitĂ© de rĂ©daction de The Oncologist. Il est enfin le rĂ©dacteur en chef fondateur du JGO ( Journal of Geriatric Oncology ).

×

Il dĂ©tient Ă©galement une HDR (UVSQ) et un diplĂŽme de management et d’économie de la santĂ© (Bocconi University, Milan).

Il est trĂšs impliquĂ© en recherche clinique en sĂ©nologie et en oncogĂ©riatrie tant au niveau national (ancien prĂ©sident du groupe GERICO/Unicancer, UCBG) qu’international (prĂ©sident du Breast Cancer Group BCG/EORTC, Cancer in the Elderly Task Force/EORTC, Breast International Group/BIG, EBCTCG/Oxford).

Il co-anime l’UCOG Paris Ouest (Curie/HEGP). Il a participĂ© Ă  la crĂ©ation de l’intergroupe de recherche en oncogĂ©riatrie DIALOG (GERICO/UCOG) labellisĂ© par l’INCa en juillet 2014 ; il en est le prĂ©sident depuis 2017.

Il est l’auteur de plusieurs articles dans des revues Ă  comitĂ© de lecture comme JAMA, Lancet Oncol, J Clin Oncol, Annals Oncol, Eur J Cancer. Il est membre du comitĂ© Ă©ditorial du J Geriatric Oncol. Il est membre actif de l’ASCO et de l’ESMO. Il est ancien prĂ©sident de la SociĂ©tĂ© Internationale d’Onco GĂ©riatrie SIOG dont il co-organise l’International Course in Geriatric Oncology (Treviso) avec l’UniversitĂ  Cattolica del Sacro Cuore depuis 2014.

×

Pr. SĂ©bastien Couraud MD, PhD

Service de Pneumologie Aigue Spécialisée et Cancérologie Thoracique, CH Lyon Sud, Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon EMR3738 Ciblage thérapeutique en Oncologie, Faculté de Médecine Lyon Sud, Université Lyon 1.

SĂ©bastien Couraud, 38 ans, 3 enfants, est Professeur des UniversitĂ© en Pneumologie Ă  l’UniversitĂ© Lyon 1 et Praticien Hospitalier aux Hospices Civils de Lyon. Il est le chef de service adjoint du service de pneumologie aigue spĂ©cialisĂ©e et cancĂ©rologie thoracique Ă  l’hĂŽpital Lyon Sud, intĂ©grĂ© Ă  l’institut de cancĂ©rologie des Hospices Civils de Lyon. Enseignant en pneumologie, il dirige Ă©galement le diplĂŽme universitaire de pĂ©dagogie mĂ©dicale de l’universitĂ© de Lyon. Docteur en Ă©pidĂ©miologie et biologie molĂ©culaire des cancers (2015), il obtient son Habilitation Ă  Diriger les Recherches sur la mĂȘme thĂ©matique en 2017. En 2015, il crĂ©e le programme de recherche CIRCAN (CIRculating CANcer) dĂ©diĂ© aux biopsies liquides en cancĂ©rologie et dont il est actuellement co-coordonnateur. Il mĂšne dans le cadre de ce programme plusieurs projet de recherche fondamentale, translationnelle et clinique sur l’intĂ©rĂȘt de l’ADN tumoral circulant ou des Cellules Tumorales Circulantes dans diffĂ©rents types tumoraux. Il est Ă©galement responsable du groupe de travail national de l’Intergroupe Francophone de CancĂ©rologie Thoracique (IFCT) sur le dĂ©pistage du cancer bronchique et membre du groupe de travail europĂ©en commun de l’European Respiratory Society et de l’European Society of Radiology sur le mĂȘme thĂšme.

×

Elle a Ă©tĂ© et est l’investigatrice principale de plusieurs Ă©tudes dĂ©diĂ©es Ă  la personne ĂągĂ©e dans les domaines du cancer de l’ovaire, du cancer du sein, de l’observance mĂ©dicamenteuse, etc.

×

Il est titulaire d’une ThĂšse de Doctorat en Sciences de la Vie et la SantĂ© (2002) intitulĂ©e
“ Evaluation mĂ©dico-Ă©conomique des thĂ©rapeutiques innovantes. Approche pragmatique appliquĂ©e en Oncologie et HĂ©matologie ” et de l’Habilitation Ă  Diriger des Recherches obtenue en 2005.
Il est auteur ou co-auteur de nombreuses publications dans le domaine de la mĂ©dico-Ă©conomie appliquĂ©e en cancĂ©rologie, mesurant l’impact de l’innovation thĂ©rapeutique et de l’organisation des soins. Il a Ă©tĂ© membre Ă©lu du Conseil Scientifique de l’UniversitĂ© de Franche-ComtĂ© de 2008 Ă  2016.

Sur le plan hospitalier, il s’est largement impliquĂ© dans l’organisation rĂ©gionale de la cancĂ©rologie en Franche-ComtĂ©, notamment sur l’organisation et l’évaluation de la prise en charge thĂ©rapeutique.
AprĂšs avoir Ă©tĂ© Chef du PĂŽle Pharmaceutique de 2007 Ă  2015, il prĂ©side depuis 2015 Commission MĂ©dicale d’Etablissement du CHU de Besançon. Il prĂ©side Ă©galement la ConfĂ©rence Nationale des Pharmaciens de CHU depuis 2012.

Sur le plan national, il a participĂ© au Groupe Technique des MĂ©dicaments d’Oncologie et HĂ©matologie (Agence Française de SĂ©curitĂ© Sanitaire des Produits de SantĂ©), au groupe d’experts sur bon usage des mĂ©dicaments anti-cancĂ©reux (Institut National du Cancer), et au ComitĂ© National de Recherche Clinique en CancĂ©rologie (Institut National du Cancer). RĂ©cemment, il a contribuĂ© au rapport « Les Produits de SantĂ© Ă  l’hĂŽpital » (FHF, 2015) et participe actuellement au groupe d’experts « Evaluation de l’usage en vie rĂ©elle du mĂ©dicament » (Mission Polton-Begaud, MinistĂšre de la santĂ©, 2016).

×

Ses activitĂ©s principales sont essentiellement centrĂ©es sur les soins en cancĂ©rologie, la recherche clinique dans le domaine des cancers gynĂ©cologiques et mammaires, testiculaires, ORL et des sarcomes ; il exerce Ă©galement dans les domaines de la prise en charge des tumeurs rares de l’adulte (tumeurs ovariennes et tumeurs du placenta), de l’intensification thĂ©rapeutique des tumeurs testiculaires et ovariennes de mauvais pronostic et enfin l’activitĂ© d’enseignement dans le cadre de plusieurs DiplĂŽmes Etudes SpĂ©cialisĂ©s. En plus de son poste actuel, le Professeur Lotz est PrĂ©sident du Conseil Scientifique Permanent de l’APREC (Alliance pour la Recherche en CancĂ©rologie), membre du Bureau du CollĂšge National des Enseignants en CancĂ©rologie, membre du Board EuropĂ©en des Enseignants de CancĂ©rologie et Membre de la cellule « enseignement » de l’Institut National du Cancer. Professeur Lotz fait Ă©galement partie de SociĂ©tĂ©s Savantes, comme : American Society of Clinical Oncology, American Association for Cancer Research, European Blood and Bone Marrow Transplant Group, SociĂ©tĂ© Française du Cancer, SociĂ©tĂ© Française d’Onco-GĂ©riatrie et SociĂ©tĂ© Française de Greffe de Moelle et de ThĂ©rapie Cellulaire.

×

CĂ©cile ORTHOLAN est titulaire notamment d’une thĂšse de science en biologie molĂ©culaire, et d’un DIU d’oncogĂ©riatrie. Elle a publiĂ© de nombreux articles dans le domaine de l’oncogĂ©riatrie concernant la prise en charge des cancers du sein, ORL, du canal anal/rectum et de la prostate. Elle est investigateur principal d’un essai d’oncogĂ©riatrie ORL.

Par ailleurs, elle est impliquĂ©e Ă  la facultĂ© de Nice Sophia Antipolis dans l’enseignement de la mĂ©thodologie statistique et de la lecture critique d’article.

×

Le Docteur Paillaud est diplĂŽmĂ© d’Etudes spĂ©cialisĂ©es en Rhumatologie et diplĂŽmĂ© d’Etudes spĂ©cialisĂ©es complĂ©mentaires en GĂ©riatrie et d’un diplĂŽme d’études appliquĂ©es en biologie du vieillissement. Elle a dĂ©butĂ© sa carriĂšre professionnelle en tant que praticien hospitalier Ă  l’APHP (Assistance Publique HĂŽpitaux de Paris) et vice-prĂ©sidente du rĂ©seau gĂ©riatrique Ville hĂŽpital dans le Val de Marne, a Ă©tĂ© nommĂ©e Professeur des UniversitĂ©s et chef du dĂ©partement de mĂ©decine interne et de gĂ©riatrique du Groupe Hospitalier Henri Mondor Ă  l’APHP. Elle a Ă©tĂ© secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale puis prĂ©sidente de la SociĂ©tĂ© Francophone d’OncoGeriatrie ( SoFOG). Elle occupe actuellement la chefferie de service de gĂ©riatrie Ă  l’HĂŽpital EuropĂ©en Georges Pompidou, Ă  Paris et est prĂ©sidente du conseil scientifique de la SOFOG et coordonne l’UnitĂ© de Coordination OncoGeriatrique Paris Ouest et le groupe oncogĂ©riatrique de la cancĂ©ropĂŽle Ile De France .

×

Oncologue Radiothérapeute Ancien Chef de Clinique Assistant du CHRU de Tours.
ILC – Institut inter-rĂ©gional de CancĂ©rologie Centre Jean Bernard-Clinique Victor Hugo, Le Mans.
Le Docteur Yoann Pointreau exerce en oncologie radiothĂ©rapie dans l’ ILC (Institut inter-rĂ©gionaL de CancĂ©rologie) Centre Jean Bernard-Clinique Victor Hugo, Le Mans et comme Praticien attachĂ© au CHRU Bretonneau de Tours principalement pour la prise en charge des tumeurs des voies aĂ©rodigestives supĂ©rieures, mammaires et digestives.
Il pratique Ă  la fois les traitements systĂ©miques (chimiothĂ©rapies, thĂ©rapies ciblĂ©es) et la radiothĂ©rapie y compris les plus innovantes en termes de modulation d’intensitĂ© et de stĂ©rĂ©otaxie.
Le Docteur Yoann Pointreau est Ă©galement investi dans la recherche clinique notamment dans les cancers ORL (oĂč il est parfois investigateur principal ou inclueur dans des essais gĂ©riatriques) et du sein.
Il est titulaire d’un MASTER II et d’une thĂšse de science. Il est auteur ou co-auteur de plus de 80 publications rĂ©fĂ©rencĂ©es.
Il est impliquĂ© dans le milieu associatif en ayant Ă©tĂ© prĂ©sident de la SociĂ©tĂ© Française des jeunes RadiothĂ©rapeutes Oncologues (SFjRO), PrĂ©sident-fondateur de l’Association Tourangelle des Internes et Chefs de clinique en CancĂ©rologie (ATICC), membre du conseil d’administration et trĂ©sorier de l’AFCOR, membre du conseil d’administration du GORTEC et prĂ©sident-fondateur du COLib (Club des Oncologues LibĂ©raux).

×

Ancien Interne des HĂŽpitaux de Nice, chef de clinique, hĂ©matologiste des hĂŽpitaux, puis Professeur des UniversitĂ©s en MĂ©decine Interne, il exerce depuis 15 ans dans le domaine gĂ©riatrique et celui des troubles cognitifs. Responsable de la coordination du maintien au domicile en PrincipautĂ©, il s’est particuliĂšrement orientĂ© vers l’évaluation de la fragilitĂ© Ă  domicile, et la prĂ©vention du dĂ©clin cognitif. Il dirige le Centre MĂ©moire et l’unitĂ© de recherche Clinique du DĂ©partement de GĂ©riatrie, oĂč son Ă©quipe est impliquĂ©e dans le diagnostic prĂ©coce des troubles cognitifs, l’évaluation gĂ©rontologique, les nouvelles technologies, la technique de l’eye-tracking appliquĂ©e Ă  l’exploration de l’empathie et des Ă©motions afin de tenter une remĂ©diation.

×

AprĂšs avoir suivi des Ă©tudes mĂ©dicales au sein de l’UniversitĂ© de Nantes, Pierre Soubeyran a poursuivi son cursus Ă  Bordeaux oĂč il obtient son diplĂŽme en mĂ©decine de l’UniversitĂ© de Bordeaux, en 1989. Il est ensuite Chef de clinique Assistant jusqu’en 1992, puis MĂ©decin spĂ©cialiste des CLCC de 1993 Ă  2006 avant d’ĂȘtre Coordonnateur du groupe HĂ©matologie, puis Coordonnateur de la Recherche Clinique au sein de l’Institut BergoniĂ©. Professeur Pierre Soubeyran a plus de 25 publications rĂ©centes Ă  son actif traitant du cancer.

×

Il est depuis 2008 le PrĂ©sident du Conseil d’Administration du Centre Scientifique de Monaco, l’agence de la recherche scientifique en PrincipautĂ© de Monaco. Le Centre Scientifique de Monaco intĂšgre, sur le mĂȘme site situĂ© sur le port de Monaco, des activitĂ©s de recherche fondamentale regroupĂ©es au sein de trois dĂ©partements, un dĂ©partement de biologie marine, un dĂ©partement de biologie polaire et un dĂ©partement de biologie mĂ©dicale. L’objectif de ce dĂ©partement est d’assurer le lien entre la recherche mĂ©dicale fondamentale et les applications cliniques dans des domaines majeurs comme le cancer, l’immunitĂ© et certaines maladies gĂ©nĂ©tiques.

×

Il est Ă©galement, PrĂ©sident du CNU de cancĂ©rologie, Directeur des Affaires MĂ©dicales de l’Institut Universitaire du Cancer Toulouse-Oncopole et membre du CA et trĂ©sorier de la SociĂ©tĂ© Française de SĂ©nologie et Pathologie Mammaire.Son activitĂ© principale est la pathologie mammaire, il est l’ancien responsable du groupe sein d’Unicancer et des programmes Pegase et PACS.

×

Il est Directeur de l’Institut de CancĂ©rologie des Hospices Civils de Lyon et Vice-Doyen de l’UFR de MĂ©decine Lyon-Sud Charles MĂ©rieux. Le Pr Freyer enseigne Ă©galement les sciences humaines et sociales Ă  l’UniversitĂ© Claude Bernard Lyon-I et dirige une Ă©quipe de recherche sur le dĂ©veloppement des nouveaux agents anticancĂ©reux (EMR 3738, UFR Lyon-Sud), en lien avec la plateforme d’essais de phase 1 CLIP du CH Lyon-Sud. Le Pr Gilles Freyer est Ă©galement Past-President du groupe GINECO (Groupe d’Investigateurs Nationaux pour les Etudes des Cancers de l’Ovaire) qui rassemble les cancĂ©rologues français intĂ©ressĂ©s par l’évaluation des thĂ©rapeutiques dans les cancers gynĂ©cologiques. Pr Gilles Freyer est l’auteur de 110 publications internationales, d’ouvrages spĂ©cialisĂ©s en Sciences Humaines et Sociales pour le premier cycle des Ă©tudes de santĂ©, d’ouvrages grand public (Faire Face au Cancer, Odile Jacob, Paris, 2008 et L’aprĂšs-Cancer, Hachette, 2011, avec M. Cymes), et d’une tribune intitulĂ©e: « Euthanasie, la bonne mort qui anesthĂ©sie les consciences » dans le journal LibĂ©ration, rubrique Rebonds, mars 2013.

×

Michel Tod, PharmD, PhD

Michel Tod a suivi une formation de pharmacien Ă  la facultĂ© de pharmacie Paris 5. Il a fait son internat en pharmacie dans les hĂŽpitaux de l’Assistance Publique Ă  Paris dans les annĂ©es 80. Il a ensuite exercĂ© comme  praticien hospitalier, responsable de diffĂ©rents laboratoires de pharmacologie et de toxicologie en rĂ©gion parisienne. Depuis 2009, il exerce comme professeur de pharmacologie Ă  l’universitĂ© Lyon 1, et comme praticien hospitalier Ă  la pharmacie de l’hĂŽpital de la Croix-Rousse aux Hospices Civils de Lyon. Il dirige une Ă©quipe de recherche dĂ©diĂ©e Ă  l’optimisation thĂ©rapeutique en oncologie et onco-hĂ©matologie. Il est co-auteur d’environ 200 publications. Il co-dirige Ă©galement le master de Pharmacologie, ModĂ©lisation, Essais cliniques de Lyon 1. Il a participĂ© Ă  diffĂ©rents groupes de travail Ă  l’agence française du mĂ©dicament. Il est membre du comitĂ© de lecture de plusieurs revues internationales, dont Clinical Pharmacokinetics depuis 2002.

Affiliations:

EMR3738, faculté de médecine Lyon-sud

Institut des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques, Lyon

Pharmacie, HĂŽpital de la Croix-Rousse, Lyon

×